mardi 2 juin 2015

Digitalis à la maison du docteur Gachet


Digitalis est une installation interactive, plastique et sonore qui invite à la flânerie. Le chant des Digitales résonne délicatement dans le jardin du Docteur Gachet. Des bruissements de pétales, des éclosions de graines numériques, la dissémination des pollens sonores composent une atmosphère propice à la méditation.

Uniquement composé avec des bouteilles plastiques, des préformes et des déchets de l’industrie pétrochimique, ce doux murmure emporte le spectateur dans une autre dimension. Soufflé, percuté, caressé le plastique révèle des sonorités inattendues que la musique explore dans des paysages sonores sans cesse renouvelés.

Pierre Estève a travaillé in situ à la création de cette partition, spatialisée dans les différents espaces du jardin. La composition joue avec l’acoustique du lieu, si bien que rapidement, on ne sait plus ce qui procède de la composition musicale, des sons du jardin et de ceux générés par les visiteurs jouant un contrepoint en écho avec le chant des oiseaux et les bruissements des feuilles dans le vent.

Chaque son résonne comme une respiration, une invitation à se connecter à la nature et à porter attention à l’esprit du lieu.
Digitalis est une oeuvre poétique qui nous questionne sur les changements de civilisation que nous vivons, ainsi que leur accélération exponentielle : environnement, nouvelles technologies, biotechnologies et leur impact sur le vivant, utilisation des réseaux, intelligence collective. A ces questions Digitalis propose des pistes de réponses : recyclage et développement durable, autonomie et initiatives individuelles, vivre ensemble et travail collaboratif. Sans oublier la nécessaire réappropriation des technologies par chacun d’entre nous dans la perspective de rester acteur de sa vie, et non simple consommateur.

Les fleurs communiquent entre elles chimiquement mais aussi à l’aide de cliquetis inaudibles à l’oreille humaine. Pierre Estève les donne à voir et à entendre dans le jardin.























Digitalis à la maison du docteur Gachet
du 16 mai au 6 septembre 2015


Aucun commentaire:

Publier un commentaire